IMG_1746

IMG_1768

IMG_1767

 

 

IMG_1748

IMG_1781

 

IMG_1780

 

IMG_1766

 

Les bateaux de pêche - Poème de Josette Tholomier

 Ils sont affalés sur la plage

Sous le soleil, dorment un peu,

Et dans l’instant même il se peut

Qu’ils rêvent encore de naufrage

Ils ont tant vogué sur la mer

Tant affronté de grands périls

Qu’à leur souvenir se peut-il

Qu’ils gémissent de tous leurs fers ?

Dans un chaos d’ancres et de cordes

De casiers, de voiles roulées,

L’homme les a abandonnés.

Ils l’attendent dans ce désordre .

Ils ont perdu leurs grandes ailes,

Comme un oiseau tombé au sol.

Ils sont espérance d’envol

Le vent du large les appelle

Leur gréement chante en harmonie

Leur ventre aspire à la caresse

De la vague molle et ils dressent

Leur corps de bois vers l’infini

 

Josette Tholomier